[ REVIEW MANGA ] Higurashi no Naku Koro Ni – Onikakushi-Hen vol.2

Higurashi Cover

Titre : Higurashi no Naku Koro Ni – Onikakushi-Hen ( Chapitre de l’Enlevé par les démons )
Auteur : Ryukishi07
Dessin :  Suzuragi Karin
Nbrs de Volumes / Chapitres : 2 tomes de 3/4 chapitres chacun .
Lien vers la review du vol. 1

Suite et fin d’Onikakushi-Hen. Keiichi décide de sécher les cours à cause de ce qui s’est passé le tome dernier.  Se sentant mal, il décide de se rendre à la clinique où il entend deux personnes âgées parler de l’accident du Watanagashi. En rentrant de chez lui, il entend des pas derrière lui, pensant qu’il devient parano, il les ignore. Il croise Ooishi sur la route qui l’emmène au  » Angel-Mort « , un restaurant d’Okinomiya. Celui-ci lui parlera de l' »Onikakushi » ( l’Enlevé par les démons ). Et lui parlera des victimes d’Oyashiro-Sama qui sont en fait des personnes qui était pour le projet de barrage qui devait détruire le village entier. Il lui parla alors du passé de Rena, qui avait détruit toute les fenêtres de son ancien établissement.  Il lui dit que Rena se disait « possédée » par Oyashiro-Sama qui se tenait tout les soirs à son chevet.

Il rentre alors chez lui, inquiet. Le lendemain, il voit que Mion et Rena sont venues chez lui pour lui rapporter des Ohagi qui sont bourré d’aiguilles.Il jure alors qu’il ne se fera jamais tuer par les habitants d’Hinamizawa.

Keiichi devient de plus en plus parano,  et rêve de Rena dotée de son regard psychopathe. Il va alors en cours, comme d’habitude, en compagnie de celle qui lui fait si peur. Rena est toute gentille, jusqu’au moment où elle demande à Keiichi si il a bien manger les Ohagi. Il lui répond alors par un mensonge qu’il n’avait pas faim. La journée se passe alors comme tout les jours de cours. Keiichi décide de rentrer chez lui plus tôt, il en profitera pour écrire un message qu’il mis derrière son horloge dans sa chambre et dit à ses parents, que si il meurt, qu’il regarde le message derrière sa montre. Il sort ensuite, sur la route, un camion veut l’écraser, il évite de justesse la mort. Il sait tout de suite que c’est un coup de Rena et Mion et va a l’école et cherche quelque chose pour se protéger de ce qu’il qualifie de « monstre », il trouve une batte et à ce moment-là Rika entre dans la pièce et dit à Keiichi de reposer la batte. Il commencera alors à s’entraîner avec cette batte, sans prendre compte de la demande de Rika . Il rentre chez lui en rejetant toute personnes voulant rester avec lui. Il commence alors à entendre des pas le suivant, mais en se retournant, il n’y avais personne mais se rend compte que c’est Rena qui le suivais. Celle-ci lui demandera pourquoi Keiichi fait-il la même chose que faisait Satoshi, le frère de Satoko, qui s’entraînait avec la batte, puis un jour, disparu sans prévenir.

Le soir, Rena vient le voir, et lui dit qu’elle a préparée un dîner pour lui et elle demande qu’il la laisse entrer. Par prudence, Keiichi lui dit qu’il a déjà de quoi manger et refuse son offre. Celle-ci lui dit qu’elle sait qu’il est seul chez lui, car elle l’avait suivie pendant tout ce temps et même au moment où il acheté un Cup-Ramen. Il lui claque alors la porte sur les doigts. Elle ne se laisse pas faire et reste devant sa maison, sous la pluie. Ooishi alors, lui parlera, au téléphone, que Rena avait, dans son ancien établissement, assommée trois types et lui dit, que c’est possible qu’Oyashiro-Sama existe.

Keiichi participe plus tard à un cache-cache entre lui et Rena suivi du jeu du chat et de la souris avec une hachette et une batte où Keiichi gagne et s’enfui. Sauf que, deux personne l’assomment sur le chemin de retour. Il se réveille alors chez lui, en compagnie de Rena et Mion. Mion sort une seringue avec laquelle elle veut piquer Keiichi qui n’y échappera pas. Il se réveille alors plus tard, pensant que c’était un rêve, jusqu’au moment où il voit ses deux « amies » baigner dans une mare de sang.


Il s’enfuit alors en disant qu’il aimait le temps où tout allait bien. Ooishi reçoit alors un appel de sa part qui dit qu’Oyashiro-Sama existe vraiment.
Keiichi se gratte alors la gorge jusqu’au sang et meurt ainsi.

Et c’est ainsi que se conclut Higurashi no Naku Koro Ni – Onikakushi-Hen .

AVIS :

Même avis que le premier tome même si j’adore toujours autant la dernière scène du manga où Keiichi meurt. Bref, sinon, il y a deux petits poèmes ( un dans chaque ) qui sont signés  » Frederica Bernkastel  » ( Voir Umineko no Naku Koro Ni :p) qui sont vraiment jolis. Ma note? 9/10 :3

Publicités

0 Responses to “[ REVIEW MANGA ] Higurashi no Naku Koro Ni – Onikakushi-Hen vol.2”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Catégories


%d blogueurs aiment cette page :